La Motivation

Si vous lisez cet article, peut être que la Motivation vous manque ?

La Motivation, contrairement à ce que vous pouvez penser, ce n’est pas être un surhomme à chaque minute. Ce n’est pas non plus quelque chose hors de portée, ou que seul les autres peuvent acquérir. Tout le monde l’a en soit, il vous manque seulement un déclic, c’est ce déclic qui vous amènera à faire le premier pas qui est souvent le plus effrayant car on ne sait pas à quoi s’attendre.

Si on prend l’exemple de la vie de tous les jours, vous faites preuve de motivation à chaque instant, le déclic est différent pour chaque situation :

  • Faire le premier pas vers quelqu’un. Quel déclic ? Parce qu’il/elle vous plait, pour demander son chemin, par simple envie de discuter/d’échanger…
  • S’orienter vers une voie professionnelle plutôt qu’une autre. Quel déclic ? Peut être avez vous été inspiré par une connaissance, un film, un évènement…
  • Choisir de vivre ses rêves au lieu de rêver une vie. Quel déclic ? Pour toutes les raisons du Monde !

 

Qu’en est-il de la motivation pour se lancer dans un voyage ?

Le plus dur, comme dit précédemment, c’est toujours le premier pas : L’achat du billet d’avion (ou de train, ou l’achat d’un van aménagé). Il marque la certitude de votre départ, et tout devient alors sérieux, vous avez investi une certaine somme et il va falloir en être à la hauteur ce qui implique accélérer la cadence pour s’organiser. Cela peut faire peur, il faut bien réfléchir avant de se lancer mais une fois que l’idée ne vous quitte plus, arrêtez de réfléchir et agissez. Ni une, ni deux, vous prenez 30 minutes de votre temps et vous réservez votre moyen de transport. Pour des décisions aussi importantes, ne réfléchissez pas pour rien, ne réfléchissez pas si vous savez déjà ce que vous voulez. Cela marquera le moment où la peur prendra le dessus et vous fera réfléchir, hésiter et finalement regretter.

Alors ne laissez pas la peur prendre le dessus, si on laisse la peur contrôler nos actes nous n’agissons plus, si nous laissons la peur contrôler notre voix, nous resterons muets à jamais, si nous en venons à avoir peur d’avoir peur, alors on ne peut plus appeler ça vivre.

Agissez, osez ! Vous pourrez être déçus, mais vous ne le regretterez pas. Car si vous ne l’aviez pas fait, vous auriez passé votre vie à vous demander  « Et Si ? » .

 

C’est bien beau ce que tu racontes mais je n’ai pas le temps

Si c’est ce que tu te dis en ce moment, sache que déjà ta formulation est fausse, ce que tu te dis là est faux. Tu ne peux pas dire que tu n’as pas le temps de voyager car si tu lis ces lignes c’est que tu pourrais être ailleurs.

La formulation exacte serait : Je ne prends pas le temps de voyager.

Rien ne peut vous empêcher de prendre une année sabbatique, de poser des jours de congés sur quelques semaines voire des mois. Il y a des gens qui font de leur vie un voyage permanent alors pourquoi pas vous ? Si vous le voulez réellement vous pouvez prendre le temps de partir à la découverte de nouveaux horizons. Au lieu de passer 2h30 par jour devant la télévision vous pourriez commencer à organiser votre futur voyage, mettez votre temps à profit pour vous renseigner sur les endroits qui vous font rêver et planifier le départ.

Je vous l’accorde, passé une certaine période, quand on a des engagements socio-professionnels il est plus délicat de s’échapper du quotidien mais pas impossible. Que ce soit seul, en couple, ou même avec des enfants et quelque soit l’âge, le voyage reste accessible. Que ce soit pour un week-end, une semaine, un mois, une année, ou une vie, un voyage reste un voyage et ce n’est pas le temps qui devrait vous en empêcher car un jour le temps, on en aura plus.

Petite expérience qui m’a fait réfléchir

Novembre 2016, à deux mois du départ dans la partie où la préparation s’accélère et le (bon) stress monte, j’ai été renversé par une voiture alors que j’étais en scooter. Pas de chance, mais je m’en sors indemne avec comme bilan : fracture d’un os du talon, bassin déplacé, ligaments de la jambe touchés, quelques abrasions. Vous devez vous en douter avec ça, j’ai du rester alité pendant 2 semaines suivi de béquilles pour un temps indéterminé.

  • Points négatifs : Perte d’emploi, perte financière, perte de temps, séquelles physiques

Ah oui… Mais pas d’inquiétude passons aux points positifs car oui, il y en a !

  • Points positifs : Gain de temps pour faire ce blog, plus de temps pour les rendez-vous nécessaires (banque, opérateur..), plus de temps en famille, réaliser que rien n’est jamais acquis 

Vous allez me dire que les points positifs ne couvrent pas vraiment les points négatifs, évidemment j’aurais préféré me passer de l’accident ! Mais je me suis rendu compte de quelque chose d’important, quelque chose qui allait m’aider à ne pas douter ni renoncer, et dont je n’avais pas idée jusqu’à traverser cette passe : la Motivation s’est transformée en Détermination. La Détermination c’est la force de continuer ses projets même quand cela devient difficile, c’est savoir que quoiqu’il arrive on continuera d’avancer, que rien ne se mettra en travers d’un rêve d’évasion.

Une fois que vous avez trouvé la motivation de vous lancer dans une aventure, ce sera la Détermination qui vous évitera de renoncer dans une situation difficile, une galère de voyage, un trek difficile ou quand on essaiera de vous décourager. Cette rage d’atteindre son but est ce qui maintient un rêve vivant, et qui le fera devenir réalité.

Si vous avez des doutes sur ce que je dis, peut être que cette vidéo pourra être votre déclic :

Crédits : Prince Ea