Guatemala …

Le Guatemala, un paradis de nature

La République du Guatemala est un pays de 108 980 km2  de merveilles de création de Dame Nature. Situé en Amérique Centrale, le Guatemala a de nombreux voisins :

Au Nord et à l’Ouest : Frontière avec le Mexique

À l’Est : Frontière avec le Belize

Au Sud-Est : Frontière avec le Honduras par le haut, et, avec le Salvador par le bas

Entouré comme la plupart des pays d’Amérique Centrale par l’Océan Pacifique à l’ouest, et son ambiance surfeur, et par la Mer des Caraïbes à l’est, avec sa culture Garifuna et son tempérament à la cool. Sa population s’élève à plus de 16,34 millions d’habitants, répartie entre les principales villes du pays (Guatemala Ciudad, Antigua, Flores, Puerto Barrio, Xela (Quetzaltenango), Coban…),  entre Sud/Nord/Est/Ouest.

Le Guatemala est un pays avec de grandes qualités naturels, avec ses volcans en activités, son lac promesse de détente ainsi que par ses villes coloniales, ce pays ravira les plus difficiles ! Il vous faudra cependant vous armer de patience pour les trajets en bus, en vue de l’état des routes, ne vous fiez pas aux kilomètres séparant deux villes, vous risqueriez d’être surpris !

Le Guatemala regorge de paysages montagneux, un peu partout où vos yeux se poseront vous pourrez apercevoir au loin quelques montagnes vous dominant fièrement. Evidemment qui dit montagne, dit altitude, dit froid ! Le volcan le plus haut du Guatemala culmine à 4220m. Si vous comptez le grimper, un conseil, couvrez vous bien !

Le nord du pays profite d’un climat plus tropical, plus chaud que le centre montagneux du pays. Attention cependant, hormis dans le nord du pays, les nuits sont fraîches et la pluie n’est pas impossible durant la saison sèche, en général en fin d’après midi, prévoyez donc de préférence les tours et excursions de bon matin.

Saison des pluies : Juin à Octobre

Saison sèche : Novembre à Mai

Le Guatemala est un pays où il fait bon d’y vivre, lieux enchanteurs, population agréable, climat variable selon les régions. Amoureux de nature et de détente ce pays est fait pour vous. Une chose que j’ai apprise cependant durant mon voyage dans ce lieu, ne volez pas le travail des locaux tel que guide, mécanicien, vendeur de fruits/légumes, qui est le gagne pain des populations les moins développés financièrement la plupart du temps. (Hors grande ville, particulièrement dans les villes-villages)

Question sécurité, sans n’être jamais allé au Guatemala, vous entendrez des « Tu es fou d’y aller, c’est hyper dangereux ! » , « De l’auto-stop au Guatemala ? Tu veux te faire enlever ? » . Phrases courantes pour ceux n’y ayant jamais été. Certes il faut faire attention à soi, ne pas aller dans les quartiers à risque, ne pas oublier que vous n’êtes pas dans votre pays, la culture est différente, notamment au niveau du style vestimentaire/pudeur, et des comportements. Hormis cela, vous vous sentirez comme à la maison, de jour comme de nuit. Le seul vrai problème que vous pourrez rencontrer, sera les alcooliques qui vous parleront, parfois avec insistance, l’ignorance sera la meilleure des défenses, passez votre route suffira à les faire taire.

D’expérience de stop, j’ai parcouru le Guatemala de long en large en stop, sans jamais aucun soucis, bien au contraire, on m’a souvent invité à manger, à boire un jus de fruit ou une bière, avec la plus grande gentillesse du monde pour me faire découvrir les spécialités des différentes régions !

Ayant rencontré une fille, seule, finlandaise (blonde aux yeux bleus) voyageant de même en auto stop, depuis le Nicaragua jusqu’au Mexique, je peux vous dire que cela est faisable !

Les Guatémaltèques sont des gens très agréables, ils peuvent parfois paraître un peu distant, voir froid selon où vous vous trouvez (grande ville ou petit village), mais il sera facile la plupart du temps d’entamer une conversation avec le chauffeur de taxi, le marchand du coin, ou bien un compagnon de boisson.

Des choses importantes à savoir, si vous comptez flirter, assurez vous que la personne (Homme ou Femme) soit bien dans la situation sentimentale qu’elle vous dit, vous ne voulez pas de soucis avec des latino(a)s !

Semuc Champey, un paradis de nature

Un petit village Maya peu connu

Coban, ville étape entre Nord et Sud

Introduction à la capitale

Antigua Guatemala

Acatenango et le Volcan de Feu

Lac Atitlán

Quetzaltenango (Xela)