Managua, capitale politique

Managua est la capitale politique et économique du pays, cependant pour tout Nica qui se respecte, le rôle de capitale culturelle et historique se partage entre Leon et Granada. La ville ne possède pas énormément de richesse architecturale.

Managua n’a pas été un coup de coeur du fait que la ville ne peut pas se visiter à pied, cela m’a pris un temps fou d’aller de l’arrêt de bus du Mercado Oriental, au Lac Managua puis de remonter jusqu’au plus petit Lac Tiscapa. La population locale le dit, il faut utiliser les transports en communs ou les taxis. Malgré les quelques parcs et bâtiments qui valent le coup d’oeil (Allez-y, vous serez pas déçu si vous partez avec l’idée de ne pas rester), une journée à Managua m’a suffit pour voir ce qu’il y avait à voir.

 

Selon moi, la ville est composée en trois parties :

 

  • La Partie commerciale

 

Pour les amoureux du shopping, Managua est faite pour vous. Lorsque vous entrez dans la ville, vous allez tomber directement sur les restaurants, les supermarchés, les magasins de bricolage ou encore les centres bancaires. Mais surtout, les centres commerciales sur trois, quatre, cinq étages ! (Dont le dernier est réservé à la restauration rapide et semi-rapide, pour les pressés ou les gourmands)

Dans ces espaces vous pourrez trouver les magasins abordables seulement pour une partie de la population, ainsi que des magasins de luxe.

Cette partie de la ville se trouve à la périphérie, dès votre entrée dans la ville vous arrivez au milieu de ces grands magasins. On sent que la ville est très “Américanisé” avec son Mc Donald, son Burger King, et ses autres chaines de restauration américaine.

 

  • La Partie touristique

 

La partie “touristique” se situe aux abords du Lac Managua , dans le quartier Ruben Dario. Ce dernier vaut le coup d’oeil pour tout visiteur, entre son parc ombragé, son théâtre réputé ainsi que sa Cathédrale vous repartirez avec de belles photos souvenirs ! 🙂

Vous pouvez vous rendre dans ce quartier en bus ou en taxi, c’est un quartier connu, de bon goût. Amateur de sport ? Il y a notamment un parc possédant un terrain de baseball, de soccer et de basketball, des matchs se déroulent de temps à autre, si vous petes chanceux vous pourrez vous assoir dans les gradins pour regarder un peu d’action dans cette ville.

Cependant, sortez de ce quartier et vous vous retrouverez dans la troisième partie de la ville.

 

  • La Partie habitation

 

Dès que vous sortez de la partie touristique ou bien commerciale, vous tombez dans les habitations du centre ville qui n’ont absolument rien à vous offrir malheureusement. Qui plus est, avant de vous aventurer quelque part (particulièrement si la nuit nombe), renseignez vous auprès d’un local quel quartier est à risque. Entre autre, quand vous sortez de l’axe principal, se sont des maisonnettes délabrées qui vous accueillent. Si vous restez dans les grands axes, vous ne verrez pas ce côté là, mais si comme moi vous désirez vous aventurer dans une ville pour apprendre à la connaitre autre qu’à travers les livres, vous risquez d’être déçu visuellement. Je dis bien visuellement car à travers ceci j’en apprends davantage sur la population, la ville et le Nicaragua. Managua n’est pas une ville qui se visite, c’est une ville où il faut y vivre pour l’apprécier à sa juste valeur, toute personne habitant à Managua m’a vanté les avantages de vivre dans cette ville.

Que faire à Managua ?

 

  • Visiter les abords du Lac Managua

 

Il vous est possible de vous promener le long du Lac Managua, c’est une promenade agréable avec une vue sur la péninsule de Chiltepe. Après avoir mangé, vous pouvez digérer tranquillement assis sur le muret qui sépare la promenade du Lac, ou bien acheter un petit quelque chose auprès des petits commerces qui se trouvent le long de la route (hot dog, hamburger, glace…).

 

 

  • Admirer une pièce de théâtre au Théâtre National Ruben Dario

 

Tout proche du lac se trouve le Théâtre National Ruben Dario qui peut valoir le coup d’oeil si vous êtes amateur de théâtre/opéra et bien entendu si vous comprenez l’espagnol.

Celui ci est réputé pour être un théâtre de qualité, renseignez vous sur Internet auprès de leur site internet si vous désirez prévoir une petite sortie théâtre.

 

  • Se détendre dans le Parc Central

Le Parc Central jouxtant le théâtre Ruben Dario comporte plusieurs monuments à l’effigie de ce
grand monsieur Nicaraguayen. C’est un parc de détente ombragé, où vous pourrez tranquillement vous reposer sous l’oeil avisé de quelques policiers chargés de la surveillance, et de quelques enfants intrigués par votre présence. Ce parc m’a vraiment plus pour le coin d’ombre qu’il offre par la densité de ses arbres.

 

  • S’émerveiller sur la Place de La République, entre Cathédrale et Palais de la Culture

 

Juste derrière le Parc Central, se dresse en face de vous l’imposante Cathédrale de Managua, cependant mal en point et non visitable. Si vous désirez admirer cette cathédrale et imaginer sa beauté d’antan, faites le avant le prochain tremblement de terre qui la réduira certainement en ruine. Malgré le fait qu’elle ne soit pas en parfait état, elle garde sa prestance de Cathédrale.

 

 

Sur votre côté (droite/gauche tout dépend où vous
êtes), se trouve le Palais de la Culture, un bâtiment blanc impressionnant avec ses piliers. Pour observer toute sa beauté, rendez vous de l’autre côté du bâtiment, c’est de ce point là que vous comprendrez pourquoi il faut le voir !

  • Apprendre à connaitre un bout de végétation

 

Intéressez par la végétation du Nicaragua et une place à l’ombre méritée ? Rendez vous directement au petit Arboretum Nacional Juan Bautista Salas, vous y trouverez des petits chemins entre la végétation qui vous est expliquée par des petits panneaux au devant de chaque arbres ou buisson. Si vous voulez revoir vos cours de botanique, c’est l’occasion rêvée.

 

 

  • Assister à un match de Baseball/Soccer

 

En manque de sport ou grand fan de baseball ? Ne manquez pas un match au « National Stadium », le baseball est tout de même le sport le plus pratiqué au Nicaragua ce serait dommage de manquer une occasion comme celle-ci !

 

De plus, vous pouvez vous rendre au Parc Luis Alfonso Velasquez, grand parc comportant un terrain de Baseball, de Soccer, ainsi que de Basketball. Regarder un match local se dérouler en dégustant un café ou un thé froid, c’est reposant, et cela respire la bonne humeur 🙂

 

 

 

  • Trouver un coin d’ombre près du Lac Tiscapa

 

Après une journée chargée, vous pouvez vous rendre au Lac Tiscapa pour vous y détendre. Avec une petite fontaine en son coin, ce parc est une petite bouffée d’oxygène au milieu de la ville. Vous allez même (Attention grand luxe) choisir si vous voulez apprécier la beauté du Lac depuis la terrasse en hauteur, ou bien, si vous voulez payer 1$ par personne à l’entrée pour descendre aux abords du Lac.

Terrasse qui par ailleurs, magnifie ce lieu par ses couleurs vives et sa nature verdoyante magnifiée par le soleil. Le choix est vôtre ! Petit plus, à quelques mètres du patio de la terrasse se trouve des toilettes publiques, qui m’ont semblé bien entretenues, ça peut toujours aider.

 

Où manger à Managua ?

 

  • Encore et toujours, l’immanquable marché “Mercado Oriental”

 

Ce marché considéré comme un des plus grand d’Amérique Centrale par sa densité, n’est pas des plus agréables à traverser aux heures de pointes (Aux alentours de midi ou aux aurores), cependant lorsque le fourmillement tumultueux des centaines de Nica prend fin, c’est à ce moment ci que vous pourrez apprécier le marché, acheter des fruits pour un prix dérisoire, ou bien le fameux plat Nica “Vigoron” spécialité de Managua, qui se trouve un peu partout dans le marché.

 

  • La Estacion BeerPub

 

Si vous êtes amateur de bière, et que vous n’êtes pas à quelques dollars près, je vous conseille d’aller au bar à bière “La Estacion”. C’est une ambiance “à la cool” que vous y trouverez avec son petit jardin. Ce bar à bière possède une très grande sélection de bière d’un peu partout dans le monde, vous y trouverez obligatoirement de quoi abreuver et ravir votre gosier. Puisque nous en venons au gosier, leurs sélections de viande argentine vous aidera à tenir la distance si vous vous essayez à différents breuvages céréaliers. Selon quelques personnes que j’ai rencontré “La Portena” vaudrait le détour, mais ne l’ayant point testé, je ne peux vous en dire plus.

 

Adresse : Semaforos Monte de Los Olivos 1c Este, 2c. Local Esquinero, contigo a M&R Consultores, Managua, Nicaragua.

 

  • Le Centre Commercial

 

Dans ce beau pays, le dernier étage des centres commerciaux est réservé à la restauration rapide. Vous y trouverez des fasts food Américain, Mexicain, mais aussi (heureusement) des plats Nicas, Cubains voir même parfois Italiens. La plupart des personnes qui y mangent viennent en famille, amis, ou bien y mangent lors de la pause déjeuner.

 

  • Une envie urgente de pizza ?

 

La chaîne de restauration rapide Papa John’s, n’est pas là plus diététique ni la plus gastronomique qui soit, mais lorsque vous mangez du Gallo Pinto depuis un bon moment, rien ne vaut une dose de gras pour se remettre d’aplomb. Autour d’une pizza pour 4/6/8 personnes, selon votre faim, c’est un bon compromis si vous êtes affamé et que vous ne comptez pas vous arrêter dans un vrai restaurant. Les prix y restent tout de même correcte pour le pays, et vous pouvez prendre l’option soda à volonté pour les amoureux de ces boissons gazéifiés.

 

  • Où trouver plus de restaurants ?

 

Sur la route entre le centre de Managua, et l’entrée de la ville en direction de Masaya, une multitude de restaurants sont à votre portée, il y en a tellement qu’il y en aura obligatoirement un à votre goût. Ne m’étant pas éternisé à Managua, je n’ai pas mangé énormément dans la ville, cependant sur cette grande allée centrale les restaurants sont visibles de la route ce qui vous rendra la vie plus facile.

Qui plus est, vous pouvez interroger n’importe qui dans la rue à propos d’un bon restaurant, en général il vous donnera de bons conseils 😉

 

Comment se rendre à Managua ?

 

  • En deltaplane (plus communément appelé avion) :

 

Au départ de l’aéroport de Paris Charles de Gaulle, vous allez pouvoir profiter du Nicaragua, ses plages, ses lacs et ses volcans pour une moyenne de 600e aller/retour. Avec un temps de voyage qui dépendra de votre motivation. Pour se rendre au Nicaragua, plusieurs escales sont possibles au départ de Paris (Espagne, Etats Unis, Canada, Hollande…)

 

  • En bus  :

 

Tous les bus du Nicaragua pourront vous mener à Managua ou en direction de Managua. Si vous prenez une compagnie comme TicaBus, vous pourrez directement vous rendre de votre lieu de transit à Managua pour un prix plus élevé que les bus locaux. Avec ces derniers, le coût du voyage est réduit de 90% mais dans un même temps est plus éprouvant et plus long. Parfois il faudra simplement demander la direction de Managua si vous en êtes trop éloignés, le conducteur du bus vous déposera le plus loin possible et vous expliquera comment continuer jusqu’à la capitale (quel bus prendre, où…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *