Randonnée ou Trekking ? Quelle différence ?

Tout d’abord, il faut savoir que la marche est l’activité n°1 de tout voyageurs, et pas seulement eux ! Pour exemple, la marche (que ce soit la randonnée, le trekking, la marche nordique…) est l’activité physique la plus pratiquée (régulièrement ou occasionnellement) en France avec 55% de voix, soit plus d’un français sur deux en serait adepte.

La Randonnée

Tout le monde sait ce qu’est une randonnée que vous en ayez déjà fait une ou non. Une sortie seul, entre amis ou en famille comportant plusieurs heures de marche, un casse croûte et un plongeon dans une calanque, une rivière ou un lac peut-être pour ceux en ayant la chance.

Niveau organisation ?

Généralement la préparation d’une randonnée ne prend pas beaucoup de temps, vous prévoyez un sandwich par personne et un fruit. L’aller/retour se fait dans la journée pour être à l’heure le soir pour son feuilleton favori. Il ne faut pas d’équipement particulier hormis de bonnes chaussures et une tenue dans laquelle on est à l’aise, plus un petit sac à dos qui contiendra les affaires. Il ne vous reste plus qu’à trouver un coin de paradis !

Pour les voyageurs ne désirant pas marcher énormément la randonnée est un des plus beaux moyens de découvrir un pays ou une région. C’est la chance d’accéder à des paysages impossibles par voie terrestre, d’être au contact de la nature, de prendre des photos mémorables de leurs séjours. La randonnée est une activité physique permettant de s’éloigner de la pollution urbaine, de se vider la tête, et de passer un moment privilégié avec la nature.

Seule règle de la Randonnée : Toujours laisser la nature dans l’état où elle était, ne rien jeter par terre, ne pas détruire l’environnement, en bref : respecter les lieux.

Le trek (ou Trekking)

Peut-être n’avez vous jamais entendu ce mot, ou ne l’avez vous jamais compris. L’idée de Trekking reste floue pour certains : « Si c’est un mot compliqué ça doit forcément être difficile », et bien non !

Le Trekking veut simplement dire « Grande Randonnée », soit une randonnée qui s’étend sur plusieurs jours, donc rien de bien méchant rassurez-vous. Du fait qu’un trek dure plus longtemps, cela nécessite de bivouaquer la plupart du temps, mais pas obligatoirement, libre à vous d’aller dans un refuge, une auberge, ou même un hôtel.

Le bon côté

Pour moi, le point positif du trek (parmi les nombreux points positifs) est le fait de pouvoir parcourir une plus grande distance ce qui permet de se rendre dans des lieux plus éloignés, plus naturels, plus beaux. Une randonnée d’une journée ne permet pas d’aller dans tous les endroits? il faut savoir prendre son temps pour mériter les paysages que nous offre Mère Nature. De plus les treks favorisent les rencontres, celles qui pourraient vous en apprendre plus sur le lieu où vous vous trouvez, qui vous conseilleront des chemins moins connues, des lieux hors normes. Parfois faire un bout de chemin avec une personne rencontrée sur la route pourra vous faire sentir moins seul et vous apporter beaucoup.

Maintenant le mauvais côté… Quoique pourquoi penser forcément au négatif ? Rolala, allez on positive !

Avant de partir :

  • Planifier son itinéraire (estimer le nombre de jours)
  • Prévoir suffisamment de nourriture, d’eau et/ou repérer les points de ravitaillement avant le départ (Préférer des aliments à fort taux calorique)
  • Repérer les lieux de bivouac possibles
  • Prévoir un équipement adéquate (réchaud, tente, habits…)
  • Avoir un moyen de communication en cas de problème (téléphone, application internet…)

Il faut savoir que certains treks peuvent être payants et qu’un guide peut aussi être obligatoire. Il vaut mieux toujours se renseigner sur les treks qu’on va effectuer, pour plus de sécurité et ne pas tenter un trek qui ne convient pas à votre niveau.

En Bref : Un Trek se différencie de la randonnée par une plus longue durée et une plus grande autonomie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *