San Juan Del Sur – Nicaragua

San Juan Del Sur

San Juan del Sur est une ville située sur la côte Pacifique du Nicaragua, connue mondialement pour son activité principale : Le Surf.

Malgré les quelques klaxons incessants de ces bruyants bus et taxis, propre au désordre routier qui peut exister dans ces pays d’Amérique Centrale, on découvre un lieu où le maître mot est : Détend-toi

Ici, l’ambiance qui règne est synonyme de béatitude. Lorsque vous marchez dans les rues (souvent en direction de la plage) vous vous trouverez marqué par un grand sourire sur votre visage. Vous passerez devant nombres de bars, restaurants et hostels qui vous accueilleront avec le sourire. Où que vous irez, vous entendrez de la musique qui vous accompagnera durant votre promenade.

Bien que le coût de la vie au sud du Nicaragua soit plus cher qu’au nord, cela reste vraiment peu chère payé pour un tel cadre de vie.

 

Comment aller à San Juan del Sur ?

 

  • De Rivas, ou bien si vous comptez arriver en avion au Nicaragua, vous allez donc atterrir à Managua, la capitale. De là, vous pouvez prendre un bus qui vous amènera à Rivas pour 10$ environ selon le bus que vous prenez (moins confortable ce sera, moins cher tu paiera). Puis de Rivas, vous pouvez prendre un bus environ toutes les heures pour San Juan del Sur à partir de 2$. Les bus locaux sont indubitablement les moins chères, si vous passez par une agence ou par internet, vous aurez plus de confort, mais le prix sera alors de 15$.

 

  • Si vous arrivez du Costa Rica, une fois avoir passé la frontière, dirigez vous vers les bus jaune “Style Bus Américain”  et demandez à aller à San Juan del Sur. Vous prendrez alors le bus en direction de Rivas pour 2$. Après une demi heure de route, le bus s’arrêtera et il vous faudra alors sortir en vitesse pour attraper un autre bus un peu plus loin qui vous emmènera dans le centre de San Juan del Sur pour 30C$ soit 1$. N’oubliez pas de répéter une fois ou deux, aux personnes qui gèrent les montées/descentes que vous allez à San Juan, histoire qu’ils ne vous oublient pas.

 

Coût de la vie

 

Trouver un hôtel ?

 

Vous n’aurez aucun mal à trouver un hôtel, partout où vous irez, vous trouverez un hostel ou “Hospedaje” qui vous accueillera en dortoir pour une moyenne de 8$ ou en chambre privée pour 10 à 15$.

Vous n’avez qu’à demander à l’accueil le prix d’une nuit, certains parlent anglais, d’autres pas du tout.

Dans ce dernier cas, apprenez la phrase qui vous conviendra :

  • Cuento costa una noche en dormitorio ? (Pour le dortoir)
  • Cuento costa una noche en una habitacion ? (Pour la chambre)

 

Se délecter des plats régionaux, et d’une bonne bière tout de même

Comme je vous l’ai dis précédemment, il y a toute une flopée de restaurants qui vous accueilleront. A vous de choisir vos goûts en regardant la carte qui sera le plus souvent affichée à l’entrée, si non, entrez et demandez à voir la carte, ne soyez pas gênez c’est fait exprès !

 

Les spécialités sont essentiellement à base de poissons et crustacés, pour exemple j’ai mangé une langouste accompagné de pommes de terre frits, salade, tomate, et riz pour environ six euros. A ce prix là, pourquoi s’en passer quand on sait le prix qu’on le paie chez nous !

 

 

 

  • Pour boire un coup vous avez l’embarras du choix, le long de la plage pour vous détendre ou bien dans les rues parallèles pour discuter un peu avec les passants.

 

 

Je vous recommande un bar, le « Parlour » qui se situe dans une rue parallèle à la plage, ils ont une bière locale qu’il faut goûter. Qui plus est, les barmans sont jeunes et vraiment sympas, ils parlent anglais et espagnol et peuvent vous taper la discute facilement. Au moment de payé ma bière je me suis rendu compte que j’avais seulement de la grosse monnaie, pas suffisamment de petites pièces. Pour 2C$, le barman m’a seulement dis “That’s alright Bro’, thanks”.

 

 

  • Si vous désirez faire la fête et vous mesurer aux locaux ou autres voyageurs, vous pouvez aller au Pacha Mama. Ce bar propose des tournois de bière pong pour 70C$ soit environ 2$, et il y a toujours des soirées le vendredi soir. Si vous cherchez un coin où il y a du monde hormis la plage, vous pouvez faire confiance au Pacha Mama !

 

Comment aller al Cristo de la Misericordia ?

 

Attention sachez que pour monter voir le Christ, cela coûte 2$. Je ne sais pas s’ils l’annoncent en bas car je ne suis pas passé par le bon chemin, mais arrivé en haut et qu’on me demande 2$ alors que je n’avais pas prévu, j’étais un peu dégoûté… Mais me voyant désespéré, le “Gardien du Christ” m’a laissé passer tout de même 😀 (J’avoue j’ai un peu forcé mon jeu d’acteur à la Armageddon)

 

 

 

Trois possibilités :

  • Soit vous longez la plage jusqu’à traverser la petite embouchure, puis vous reprenez la route, le Christ vous sera alors indiquez, il n’y a pas mille chemins pour y aller, prenez celui qui monte et ça ira très bien. Du centre de San Juan au sommet il doit y avoir 15 à 20  minutes de marche maximum.

 

  • Soit vous prenez un taxi qui vous y amènera pour 5$ n’importe où en ville.

 

  • Soit vous faites comme moi et vous réussissez l’exploit de rater la route et d’arriver en bout de la plage, soit une falaise, donc une impasse. A ce moment là sur votre droite il doit y avoir un petit portail blanc tout cassé un peu en hauteur. Passez par ce chemin et allez tout droit, vous retrouverez la route un peu plus loin !

 

Où trouver les activités à faire ?

 

Vous avez simplement à descendre la rue principale menant à la plage (celle où le bus vous laisse), et en face de vous vous trouverez ce panneau :

 

 

Peut-on camper sur la plage ?

Toutes les personnes que j’ai rencontré m’ont expliqué qu’il était trop dangereux de dormir sur la plage avec ses affaires, les personnes malveillantes rôdant parfois le soir. Je n’ai jamais vu ces personnes en question, mais mieux vaut rester prudent.

2 thoughts on “San Juan Del Sur – Nicaragua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *